Article publié le 09 Juillet 2021 15:00:00
par Sophie CHAUDEY

Don de nourriture : la belle opération de Miamnimaux

Via Solidarité-Peuple-Animal, l’association Nine Lives Paris a bénéficié d’un généreux don de nourriture de la part de Miamnimaux, une jeune entreprise spécialisée dans les rations ménagères pour chat et pour chien.

« C’est une belle opportunité ! Nos animaux en familles d’accueil ont eu l’occasion de goûter aux produits frais de Miamnimaux » se réjouit Stella, co-fondatrice de l’association Nine Lives Paris (75). Fin juin, elle a répondu à une offre de l’entreprise Miamnimaux postée sur le site de Solidarité-Peuple-Animal, dans la rubrique "biens et matériel". Elle a ainsi pu recevoir 150 rations ménagères, principalement pour chats. « Je suis allée récupérer l’ensemble des portions, chaque sachet correspondant à une ration journalière. Les retours ont été très bons, tous nos chats se sont régalés ! Seule une de nos chattes a eu de petits soucis de transit : c’est un animal qui vient de la rue et qui n’est pas habitué à manger de type d’alimentation. »

Un changement de nourriture peut en effet nécessiter une période de transition pour faciliter la digestion de l’animal, surtout s’il est habitué à manger une seule marque de croquette ou de pâtée. Les produits proposés par Miamnimaux sont des rations ménagères, c’est à dire des plats réalisés à partir de produits frais et propres à la consommation humaine. « Lorsqu’on change d’alimentation, on peut commencer par une nourriture mixte, composée en grande partie de la nourriture habituelle, à laquelle on ajoute une part de ration ménagère en augmentant progressivement les dosages. Au bout d’une semaine environ, le chat et le chien s’adaptent à leur nouvelle alimentation » détaille Maria Amparo de la Torre, fondatrice de Miamnimaux.

Stitch, un des chats proposé à l'adoption par Nine Lives Paris © Nine Lives Paris

La ration ménagère, une alternative fraicheur pour les animaux

Cette dernière travaille sur son projet d’entreprise depuis 2019, en collaboration avec une vétérinaire nutritionniste, Melania Nichetti. « Après avoir adopté mon chat Kuxu, en 2016, j’ai commencé à m’intéresser à la nourriture que je lui donnais. En regardant les étiquettes, je me suis aperçue que le niveau de protéines dans la plupart de la nourriture industrielle n’atteint pas les 45% de la composition totale, et que les taux de céréales sont, au contraire, très élevés, alors que le chat est carnivore. Cela ne me paraissait pas du tout adapté. Je me suis donc renseignée sur les alternatives et c’est comme ça que j’ai découvert le principe des rations ménagères, pour chat, mais aussi pour chien. J’ai eu envie de me lancer. »

Une ration Miamnimaux 

Les produits de Miamnimaux sont composés de viandes d’origine française et de poissons issus de la pêche durable. « Ils sont fabriqués chez un traiteur basé en Centre-Val de Loire, qui respecte les règles d’hygiène de l’alimentation humaine » détaille l’entrepreneuse. Deux systèmes d’abandonnement sont proposés par la marque, et les coûts dépendent de différents critères. « Les prix sont calculés en fonction des caractéristiques de l’animal, s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle, s’il est stérilisé ou non. Son poids et son activité physique sont aussi pris en compte. Par exemple, pour un chat de moins de 4 kg, avec une activité normale, le coût est de 1€88 par jour » indique Maria Amparo de la Torre.

L’engagement de Miamnimaux

Ce type d’alimentation n’est donc pas adapté aux animaux des refuges et aux moyens financiers des associations. Cependant, Maria Amparo de la Torre souhaite s’engager dans la protection animale : « J’ai commencé à commercialiser ma marque en mai 2021. Miamnimaux est donc une jeune entreprise. Parmi les projets que je veux mettre en place, j’aimerai pouvoir verser un pourcentage de mon chiffre d’affaires à des associations de protection animale, et faire des dons de nourriture. L’inscription de Miamnimaux sur Solidarité-Peuple-Animal est donc importante, car cela me permet d’entrer en contact avec un réseau d’associations !»